L'analyse du sang sur les parasites: une analyse de la passer et qu'il montrera?

Le corps humain, comme beaucoup d'êtres vivants sur notre planète – les animaux, les poissons, les oiseaux et même les insectes est un leurre pour les différentes plus simplement d'autres êtres vivants qui mènent parasitaire mode de vie. En gros, les parasites sont des organismes qui utilise le corps de l'homme ou de tout autre, comme source de l'habitat ou de l'alimentation. Alors quels parasites avez pas de sang? Combien existe de nos moindres nocifs concubins qui se trouvent dans le sang?

des parasites dans le corps

Que le plus difficile est conçu de parasite, le plus difficile et sa relation avec l'hôte.Pour ce «sage» parasite il est important de ne pas causer trop grand tort à son maître, afin de ne pas le conduire à la mort, sinon il sera privé et d'abri et de la nourriture. Avant de parler de comment vous pouvez procéder à l'analyse de parasites dans le sang, et les tests existent moderne arsenal du diagnostic de laboratoire, il est nécessaire de comprendre quels sont les êtres vivants sont des parasites de l'homme.

Quelles créatures sont considérés comme des parasites?

Dans la nature, parasite de l'homme, il existe un grand nombre, et parmi eux les premiers, les plus simples sont des représentants de formes cellulaires de la vie, ou de virus. Beaucoup de virus par hasard pénètrent dans notre organisme, provoquant des maladies infectieuses graves, par exemple, la rage, l'encéphalite à tiques. Beaucoup de virus est admise dans les organes et tissus presque à la naissance ou dans la petite enfance. Parmi ces «colocataires» sont nombreux virus de l'herpès, le virus du papillome humain et d'autres.

Un grand nombre de parasites présentée par divers micro-organismes qui peuvent provoquer non seulement infections aiguës des processus tels que la fièvre typhoïde, la dysenterie, la peste et le choléra, mais aussi d'une infection chronique. Dans ce cas, ils peuvent être considérés comme les créatures qui utilisent notre corps n'est pas comme en passant, et comme le principal lieu d'habitation. Parmi les plus simples il y a beaucoup de ces organismes, notamment les agents pathogènes de la dysenterie amibienne, la leishmaniose, de la toxoplasmose, maladie du sommeil, le paludisme.

Presque toutes les maladies fongiques, telles que les lésions de la peau et des ongles, à partir de l'ordinaire de la candidose, ou une infection à levures, et la finition de formes sévères de la fongique des lésions des organes internes rencontrés lors d'une forte réduction de l'immunité, s'appliquent également au passif formes.

Enfin, il existe des plats et les vers ronds, qui dans le langage courant, sont nommés par les vers de terre, et c'est pourquoi ils-alors considérés dans l'usage des principaux parasites», totalement injustifié. C'est pourquoi, le plus souvent, la personne, qui vient dans le laboratoire de vous-même, et ne sait vraiment ce qu'il veut remettre l'analyse du sang sur les parasites, ou même demandé d'effectuer tout à fait incertain de l'étude – test sur les parasites dans le corps de l'homme. Probablement, le lecteur a déjà deviné que ces questions mettent des administrateurs, et même des médecins du diagnostic de laboratoire dans une impasse. Mais ce n'est pas tout.

Parmi les insectes et les arthropodes il existe également des parasites de l'homme, dont son organisme dans son cycle de développement, et ne peut pas s'en passer. La plus directe est l'exemple pédiculose, ou les poux, ou la gale. Rend plus difficile la détermination de la liste des parasites du fait que certains de ces désagréables organismes sont constamment à l'intérieur du corps humain, ou se réactive, et certains ne sont présents que temporairement, par exemple, la malaria plasmodium, provoquant des crises périodiques de la fièvre et un ictère dans les attaques de la malaria.

Une analyse de sang montre la présence de parasites?

location d'analyses sur les parasites

Le sang sur les parasites ne peut déterminer ni une analyse, car il ya des centaines et des milliers d'espèces appartenant à différents types d'êtres vivants, de formes cellulaires de la vie et à très difficile organisées par des arthropodes, et même de certains suceurs de sang des mammifères. Ainsi, à un seul type de mammifères parasites appartiennent tropicales chauves-souris vampires.

Mais en moyenne, un visiteur de laboratoire, et plus encore, le patient ayant de la plainte, n'a ni les moyens ni la volonté de s'écarter biologique côté de l'examen. Il est le plus souvent intéresse: comment donner du sang a montré des ravageurs de l'analyse ou non, et que veut dire le résultat. Par conséquent il est juste la liste des principales méthodes de recherche, où, dans le sang, vous pouvez déterminer à la fois les plus importants «intrus», ou trouver les produits de la vie.

Quels sont les examens possibles?

Tout d'abord, vous devez éliminer toutes les maladies infectieuses à partir de cette liste qui sont appelées par une variété de bactéries et de micro-organismes. Le fait que, pour leur définition, il existe différents éléments de l'environnement. Par conséquent, les analyses, mis sur gemo la culture et de la stérilité de sang, peuvent afficher une croissance de plus de différentes colonies, vous pouvez déterminer leur sensibilité aux antibiotiques, et d'attribuer le rationnel de la thérapie, à l'origine, ne présentant que peut se développer sur ces environnements.

Mais historiquement, les infections bactériennes et virales, lors de laquelle renonce analyse sur la PCR, l'examen bactériologique, et la détection d'anticorps rapport à certains agents pathogènes sont bien la conséquence de l'activité vitale de parasites ne sont pas l'objet de l'examen clinique de la parasitologie. Et quelles sont les parasites peuvent être identifiés par l'analyse de sang, si le patient est venu à un médecin, et il soupçonne de ne pas les infections bactériennes et virales? Les champignons s'occupe principalement dermatologue et trichologue. Par conséquent, Parasitologie, qui le plus souvent, il est un spécialiste de gelmintologii, vous prescrira une analyse de la mise en évidence des parasites appartenant à un type de ver, c'est:

  • Ascaris;
  • Toxocara;
  • Félin Dens;
  • Trichinella;
  • Un kyste hydatique et les alvéoles.

Pourquoi l'analyse du sang sur les parasites se fait notamment à l'égard de ces vers? Oui, parce que, à l'égard d'autres agents besoin de passer sur les parasites n'est pas du sang, mais d'une toute autre matériel biologique. Toujours prescrire des recherches en cas de suspicion d'helminthes avec une analyse de selles pour les œufs d'helminthe, qui vous pouvez passer autant de fois. Les oxyures, qui provoquent enterobiasis, pondent leurs oeufs sur périanale plis d'entre eux avec un ruban adhésif est fait de grattage, puis les oeufs élémentaires de façon à diminuer. Pas tout le monde une analyse de sang montrera les parasites.

Dans certains cas, les vers dans le corps de l'homme au-delà du tractus gastro-intestinal, et peuvent être détectés dans la bile, et parfois dans les différents organes et tissus, par exemple, dans les poumons et dans les crachats lors de la migration d'ascaris.

Parfois, dans le foie et le cerveau est un parasite Echinococcus et alvéolaire. Sous cette forme, les grandes bulles dans lesquelles contiennent un grand nombre d'enfants, de jeunes parasites, et cet état est capable de simuler l'apparition de la croissance des kystes, et même des tumeurs malignes. À cet égard, le droit le plus dangereux de tous les parasites est alvéolaire, qui n'est pas clôturé de des tissus humains, et n'acquiert une solide capsule, comme son camarade – Echinococcus, et possède les espèces de la croissance, comme la plus maligne de la tumeur, et détruit tout ce qui se forme sur son chemin.

le sang des parasites

C'est pourquoi, dans le cas d'une infection grave, le pronostic peut être extrêmement défavorable, malgré l'agressivité de traitement contre les vers intestinaux, et même des méthodes d'intervention rapide.

Dans de tels, heureusement, de rares cas, d'identifier un être vivant, ou de leur colonie, capable d'infester les organes parenchymateux aident d'autres types d'étude, et le plus souvent c'est l'ÉCHOGRAPHIE du foie, et une IRM cérébrale. Permet d'exposer le diagnostic provisoire de la collecte de l'anamnèse. Habituellement, ce sont des hommes, les fourreurs, les chasseurs, spécialisée dans les renards, etc., vous pouvez pré-envoyer le patient à la remise de l'analyse du sang sur les parasites, comme confirmant la maladie d'analyse.

Que défini dans les analyses de sang des parasites?

Décryptage de l'analyse de sang sur les parasites impliquent toujours de détection des anticorps, et c'est immunoglobulines de classe M et classe G. Lors de différents parasitaires les infestations primaire chez le patient dans la phase aiguë de l'infection parasitaires les vers sont déterminées par les immunoglobulines de classe M, et la présence d'immunoglobulines de classe G, le plus souvent, dit la chronique, et le soutien continu de l'infestation. Mais la détection d'anticorps toujours a certaines caractéristiques. Pour le diagnostic, il est important, lorsque leur titre a été promu de manière significative, et elle est accompagnée par les signes exprimés ver d'infestation (douleurs abdominales, de la fatigue et une baisse des performances, l'amaigrissement, anémie) et il est clairement dit sur l'existence de parasites dans le corps.

Mais les anticorps peuvent ne pas être produite, il peut exister un peu trop, surtout dans le contexte de la chronique diminution de l'immunité, et ont alors lieu de faux négatifs de la réaction. Par conséquent, le décryptage de l'analyse du sang des parasites dans ce cas, ne montrera rien, surtout lors de la asymptomatique transmission.

C'est pourquoi l'analyse du sang sur la présence de parasites le corps peut être utilisée comme une méthode indirecte pour le diagnostic et le principal moyen est certainement de détection soit vers eux-mêmes, ou de leurs œufs. Tous les vers de terre ont très clairement les caractéristiques morphologiques, et par la présence d'un seul des œufs dans les selles ou les urines, on peut mettre un diagnostic précis et de commencer le traitement. Il faut se rappeler que l'analyse du sang sur les parasites ne peut rien dire sur le stade de la maladie, de la localisation de vers, et sur le pronostic. Par conséquent, même dans le cas d'un résultat positif ne peut pas s'auto-médicamenter, et il est nécessaire de chercher la «résidence» les intrus.

07.07.2019